Bras-Panon : deux collégiennes abordées par un pervers

1 min de lecture
11

Encore une alerte qui fait froid dans le dos… Alors qu’hier, la direction du collège de la Châtoire au Tampon a envoyé un message à l’attention des parents d’élèves concernant une tentative d’enlèvement à proximité de l’établissement, un autre fait inquiétant s’est produit ce mardi matin à Bras-Panon. Deux collégiennes se sont faits abordées par un pervers, qui était en train de se masturber. Les jeunes filles ont réussi à prendre la fuite.

Une enquête a été ouverte pour faire la lumière sur cette affaire.

11 Commentaires

    • tout à fait les jeunes filles ont toute un smartphone en main et sont toujours entrain de faire des selfies et elles n’ont pas le réflexe de prendre l’immatriculation de la voiture en photo … bizarre

  1. Il y a 2 semaines de cela m’a fille et une autre demoiselle ont vécu la même chose près du lycée Matma Gandhi à Saint André. Elle est toujours choquée… Plaintes déposé… Pas de nouvelles depuis… Je suis sûr que c’est le même individu… J’espère que cette fois ci on va le chopper ce malade mental … Pour qu’il ne recommence plus…

    • Pfff ! à “c’est quoi sa” : franchement, vous ne pensez pas qu’il y en ait un dans chaque coins de l’île ? Ce sont des exhibitionnistes tarés, ça toujours existés les givrés du bocal sauf qu’auparavant les réseaux sociaux y en avaient pas. Le temps d’appeler les flics (le tél n’en parlons même pas) ! Bien souvent il était connu du voisinage et la famille “ramassait son moune”.

  2. Je lis souvent les infos réunion il y a de plus en plus de faits divers consternant au sujet de pervers …. Il y as une explosion de pervers sur notre petite île ???? D ou viennent ils ???? Que veulent ils ???? Y as t’il une enquête policière ???? Ce n’ ai plus une rumeur la !!!!!

  3. La raison Est simple
    Il n y a plus de boite de nuit
    Plus d endroit ou draguer
    Il ne reste que les ecoles
    Il ne faut pas forcement les en vouloir
    C est une maladie non ? C comme l alcolisme apres tout

    • Oui mais ce n’est pas une raison… Ces jeunes filles n’y sont pour rien et elles vont peut-être marquer à vie à cause de personne de ce genre… S’ils ont des pulsions, il y a des solutions pour ça… Trop facile de se tourner faire des jeunes filles sans défense…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Alerte sur une tentative d’enlèvement au collège de la Châtoire au Tampon

Article suivant

Ecoles fermées, confinement : les dernières annonces d’Emmanuel Macron (vidéo)

Free Dom