Le MEDEF et Intermétra se mobilisent pour la vaccination des salariés réunionnais

3 min de lecture
3

A l’initiative du MEDEF Réunion, l’organisation patronale et Intermétra, principal service de santé au travail, ont formulé une proposition de campagne de vaccination de grande ampleur à destination des salariés réunionnais auprès du Préfet et de la Directrice de l’ARS. Cette action résulte de leur volonté de contribuer à la lutte contre la pandémie de Covid19 ainsi qu’à la réouverture de notre île vers le monde.

“Aujourd’hui nous avons déjà identifié les salariés répondant à la définition des publics cibles prioritaires définis par l’Etat depuis notre base de données. Face aux moyens humains et financiers mobilisés par Intermétra, et sous condition d’être suffisamment approvisionnés en doses vaccinales, nous espérons atteindre entre 300 et 400 personnes vaccinées par jour”, explique Geneviève Sophie Caillé, Présidente d’Intermétra.

Didier Fauchard, Président du MEDEF Réunion, déclare quant à lui : “Nous nous mobilisons au côté d’Intermétra, extrêmement réactif dans la mise en place de l’organisation et l’acquisition du matériel nécessaire, pour demander au Préfet et à l’ARS des vaccins en quantités importantes ainsi que l’abaissement des seuils pour se faire vacciner. Nous proposons de servir de « laboratoire d’expérimentation » à échelle de notre territoire. Nous devons atteindre les 350 000 vaccinés afin d’accéder au seuil suffisant d’immunité qui nous permette d’enrayer celui de la propagation. A l’échelle d’un territoire insulaire, nous pourrions rapidement prouver que cette théorie est la bonne si l’Etat nous en donne les moyens du point de vue du nombre de vaccins alloués.” 

Comment doit procéder un salarié qui souhaite se faire vacciner par Intermétra ?

1 – Je vérifie que je fais partie des personnes éligibles à la vaccination.

2 – Je contacte le service de santé au travail au 0262 81 75 75.

3 – Je programme mon 1er rendez-vous. Mon employeur reçoit une convocation de « visite occasionnelle à la demande du salarié ».

4 – Je me présente à mon rendez-vous avec ma carte d’identité et ma carte vitale.

5 – J’ai un entretien pré-vaccinal avec le médecin du travail.

6 – Je reçois ma première injection ainsi que mon certificat de vaccination.

7 – Je patiente 15 minutes sous surveillance et je prends rendez-vous pour ma seconde injection.

 

 

3 Commentaires

  1. Si on pique comme sur la photo on injecte que de l’air; ça va faire des économies du produit. A la télé je vois que certaines injections sont un peu mal faites.

  2. La Norvège a annoncé ce lundi la mort par hémorragie cérébrale d’une soignante de moins de 50 ans qui avait été hospitalisée après avoir reçu une injection du vaccin anti-Covid d’AstraZeneca, sans qu’un lien entre les deux ne puisse être établi à ce stade. C’est le deuxième cas analogue mortel signalé en quelques jours dans le pays nordique qui a suspendu jeudi «par précaution» le vaccin développé par le laboratoire anglo-suédois.

  3. Trois membres du personnel médical ayant reçu une dose du vaccin anglo-suédois ont été hospitalisés. Deux sont stationnaires. Une quadragénaire est morte.

Répondre à Véridique Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

La ville de St-Denis se mobilise pour la vie artistique et culturelle

Article suivant

Dans les coulisses des “Cabosses Ailées” : chocolat artisanal made in Réunion Island !

Free Dom