/

Le Port : le maire Olivier Hoarau a adressé ses vœux pour l’année 2023 (VIDEO)

11 min de lecture

2022 a été véritablement une année de réalisations pour la ville du Port et 2023 ne le sera pas moins si l’on en croit au maire, Olivier Hoarau qui a adressé ses voeux pour cette année ce matin.

Dans son allocution, le maire a annoncé  avec satisfaction et sérénité qu’il aborde la mi-mandat  avec la réalisation à 50% de son programme et 22% est en cours de réalisation. C’est le cas du Parc Boisé, mais aussi la médiathèque Benoîte Boulard entièrement rénovée et modernisée, la cantine gratuite à la rentrée d’août, ce qui a fait augmenter le nombre d’enfants qui mangent à la cantine, le renouvellement des grands dispositifs nationaux, la poursuite de la modernisation des équipements sportifs ou encore l’embellissement des jardins de proximité .

En 2023, nous continuerons sur cette lancée pour continuer à maintenir l’excellence portoise au service de nos concitoyens. De grands rendez-vous nous attendent :

En matière d’éducation et de petite enfance :
– la poursuite de la réhabilitation du bâti et des équipements scolaires
– l’ouverture d’une micro-crèche spécialisée dans l’accueil des
enfants en situation de handicap
– 10 projets de nouvelles structures petite enfance sont actuellement
en étude
En matière de culture, patrimoine et sport :
– la livraison d’un nouveau terrain de foot à 5 à Lambrakis
– le lancement des études pour la réhabilitation du cinéma Casino au 1er trimestre 2023
– la poursuite de l’amélioration des équipements culturels du territoire
(Kabardock, TSA, etc.)
En matière d’amélioration du cadre de vie :
– la livraison de voiries rénovées (Avenue Général de Gaulle, Avenue Monseigneur Romero)
– la mise en œuvre d’un service de location courte durée de vélos électrique
– le démarrage de l’aménagement des berges de la Rivière des Galets

En matière d’emploi, de formation et d’insertion :
– la signature de conventions avec le Département, Pôle Emploi et le Fonds d’Expérimentation National pour nous permettre d’entrer
officiellement dans le dispositif de lutte contre le chômage de longue durée
– le développement de projets avec les entreprises pour favoriser l’insertion professionnelle des publics cibles, jeunes notamment
(Villages Emploi)
– le lancement de la réhabilitation de la Halle des Manifestations, qui a vocation à accueillir le futur Hub de l’ESS ainsi que des activités
événementielles
En matière de sécurité et de services de proximité :
– la réalisation de la 12ème et dernière feuille du cimetière paysager
– le renforcement de la police municipale : doublement de l’effectif avec 3 nouveaux recrutements en 2023
– la mise en place de la vidéo-surveillance à des endroits stratégiques

En matière de solidarité :
– la signature de notre Convention Territoriale Globale avec la CAF au deuxième semestre 2023
– la signature d’une convention avec la Caisse Générale de Sécurité Sociale pour appuyer notre politique sociale
– le développement des activités pour les seniors
– la mise en place d’un taxi social pour les personnes isolées

En matière d’aménagement du territoire et de logement :
– la livraison de logements intermédiaires et le démarrage des travaux pour les logements étudiants sur le campus Paul Vergès
– la finalisation des opérations de résorption de l’habitat insalubre sur Say Piscine, en centre-ville et à la RDG
– le démarrage d’opérations emblématiques :
o le campus Elie des Apprentis d’Auteuil le mois prochain
o la construction des nouveaux locaux de l’Ecole d’Architecture, dont le lauréat a été annoncé en décembre denier
o le lancement de la concertation publique pour l’opération « Kartyé Mascareignes », un espace de 84 hectares destiné à
accueillir des logements, des locaux artisanaux, des services, commerces et un pôle de santé
o la première pierre de l’opération « Amiral » des Portes de l’Océan au 2ème semestre 2023

Enfin, en ce qui concerne la dynamisation du centre-ville :
– le développement d’un réseau d’ambassadeurs pour participer à l’attractivité de la Ville
– l’aménagement du parvis du Grand Marché
– la poursuite de la stratégie d’apaisement de la circulation en centre-ville Voilà en ce qui concerne les projets de la Ville.

Pour les réaliser, nous pouvons compter sur le dynamisme de nos agents municipaux, que je tiens à saluer. Notre réussite ne pourrait pas se faire sans leur engagement au quotidien. Nous avons aussi noué d’excellents partenariats avec nos partenaires qui interviennent dans la multitude de dispositifs dont fait partie la Ville du Port. Je pense notamment aux collectivités locales telles que le TCO, la Région
Réunion, le Département, qui nous apportent un soutien important, ainsi que l’Etat et ses services déconcentrés. Le Préfet de La Réunion a d’ailleurs souligné la qualité de notre collaboration lors de sa visite début janvier.

Olivier Hoarau n’a pas non plus manqué d’aborder les sujets d’actualités sur l’île à l’instar de la réforme des retraites et la question des migrants sri-lankais :

« Sur le plan législatif, le début d’année sera incontestablement marqué par la bataille pour faire tomber le projet de réforme des retraites. Je l’ai déjà dit, nous devons rester mobilisés et unis dans ce combat. Il y aura aussi prochainement le projet de loi asile et immigration qui sera examiné à l’Assemblée Nationale. Ce texte sera l’occasion de réfléchir autour de cette question. Car les hommes et les femmes politiques de gauche ont une responsabilité morale de ne pas laisser l’extrême droite monopoliser le débat… »

« Au sujet de l’immigration sri-lankaise, puisque cette question est d’actualité à La Réunion : Il s’agit d’un sujet très sensible qu’il faut traiter avec précaution. Il ne faut pas chercher à créer à tout prix la polémique et à enflammer les esprits. En cela, vous, médias, avez une grande responsabilité pour créer les conditions d’un débat serein. On a vu à quel point les dernières arrivées de migrants ont créé des
appréhensions chez beaucoup de personnes. On peut comprendre ces appréhensions. Seulement, nous comptons 36% des ménages en
dessous du seuil de pauvreté, 36 000 demandes de logements sociaux en souffrance…. Nous avons des tensions très fortes sur le marché de l’emploi. »

Donc il est impératif d’être très pédagogue sur ce sujet :
– rappeler qu’il s’agit de moins de 400 personnes (sur 860 000 habitants), on est donc loin de « l’invasion migratoire » comme l’a rappelé le Préfet lors de sa conférence de presse ;
– rappeler nos obligations constitutionnelles en matière de droit d’asile ;
– surtout, dire dans quelles conditions nos frères Sri-Lankais quittent leur pays au risque de leur vie.
C’est pourquoi on ne peut pas tolérer les propos racistes ou xénophobes. Je voudrais juste rappeler à celles et ceux qui propagent de tels discours qu’on ne quitte pas son pays et qu’on ne traverse pas 4000 kms sur un bateau de fortune par plaisir mais parce qu’on s’y sent obligés.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

St-André : Joé Bédier présente ses vœux… et « les grands travaux de 2023 »

Article suivant

La Possession : les seniors face aux risques de la délinquance

Free Dom