Les consultations de médecine générale reprendront dès le 4 octobre 2021 à l’Université

4 min de lecture

Le Service Universitaire de Médecine Préventive et de Promotion de la Santé (SUMPPS) de l’Université de La Réunion œuvre, depuis le 25 novembre 1999, en tant que centre de soins à destination des 19 000 étudiant·e·s de l’établissement.

Depuis plusieurs semaines, une rupture dans la continuité de l’offre de soins pour les consultations de médecine générale ainsi que la non délivrance des certificats médicaux pour les inscriptions dans les Unités d’Enseignement d’Ouverture (UEO), pénalisaient nos étudiant·e·s.

Le Président de l’Université, le Pr Frédéric MIRANVILLE, a mobilisé son Conseil d’administration dès le 9 septembre 2021 afin de faire adopter une délibération visant à maintenir les prises en charge existantes pour accompagner les étudiant·e·s, déjà fragilisé·e·s par la crise sanitaire.

Parallèlement, l’établissement s’est pleinement mobilisé avec l’accompagnement appuyé de l’Agence Régionale de Santé (ARS) et du Conseil Départemental de l’Ordre des Médecins (CDOM), afin d’apporter des solutions concrètes aux inquiétudes légitimes exprimées par les étudiant·e·s qui se mobilisent. Plusieurs échanges et rencontres se sont tenus, notamment entre les trois institutions, et les éléments suivants ont été actés :

Sur le court terme et à titre transitoire, la reprise des consultations de médecine générale et la réception des étudiant·e·s pour délivrer les certificats médicaux des UEO s’opérera à compter du lundi 04 octobre 2021.

Par ailleurs, les consultations hors médecine générale (soins infirmiers, gynécologie, l’aide médico-psychologique, l’aide sociale, les actions de prévention collective, les campagnes de dépistage ou l’accompagnement et l’intégration des étudiant·e·s en situation de handicap, etc.) se poursuivent normalement.

Sur le moyen terme, la mise en place d’un comité de rédaction du projet de Santé de l’établissement, associant la direction de l’Université, les équipes du SUMPPS et les étudiant·e·s, qui répondra aux formalités requises par l’ARS afin de bénéficier dans les délais les plus brefs, d’un agrément en tant que Centre de santé universitaire.

Cela permettra non seulement le maintien des consultations de médecine générale, mais aussi l’élaboration d’un projet médical qui structurera l’action du SUMPPS et permettra d’offrir aux étudiant·e·s de véritables parcours de soins améliorés et conventionnés avec les professionnels du territoire.

L’effort coordonné de l’ensemble des acteurs illustre la volonté commune de permettre une sortie de crise rapide et l’établissement manifeste ses remerciements les plus appuyés à Monsieur le Préfet, Madame la Directrice Générale de ARS et Monsieur le Président du CDOM pour leur accompagnement déterminant.

L’Université de La Réunion invite désormais les étudiant·e·s à l’apaisement et réaffirme son engagement, auprès des équipes du SUMPPS, pour la protection de la santé des étudiant·e·s.

Restant à votre disposition pour tout renseignement complémentaire, je vous remercie pour l’écho que vous pourrez donner à cette information.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Le fils de Shah Rukh Khan arrêté pour trafic de drogues

Article suivant

Covid-19 : fin du couvre-feu à 23h dès ce lundi à La Réunion

Free Dom