Les tests Covid payants dès aujourd’hui : combien vont-ils coûter ?

3 min de lecture
10

S’ils étaient jusqu’à présent pris en charge à 100 % par l’Assurance Maladie, sans avance de frais, les tests Covid seront payants à partir de ce vendredi 15 octobre 2021.

Au 1er juillet 2021, le barème fixé pour un test PCR réalisé en laboratoire d’analyse médicale s’élevait à 43,20 € pour un patient (dont 27 € pour le seul test), le prix dépend également du délai d’obtention des résultats.

Dans les pharmacies, un test antigénique s’élève à environ 6,01 € et la réalisation de l’acte par un professionnel serait environ de 9,40 €. Il faudrait alors compter un total de 15,41 €.

Afin d’obtenir un pass sanitaire, pour les non-vaccinés, un test négatif de moins de 72 h sera toujours requis (ou 48 heures pour les tests antigéniques pour les voyages vers certaines destinations).

Où faire le test ?

En plus des pharmaciens, des infirmiers diplômés d’état (IDE), des masseurs-kinésithérapeutes, des médecins et sages-femmes, les chirurgiens-dentistes peuvent eux aussi réaliser les tests antigéniques dans leur cabinet, chez leur patient ou dans les barnums. Ces tests sont avantageux, car leur résultat est disponible en 15 à 30 minutes.

Ils peuvent également être utilisés dans le cadre « d’opérations de dépistage collectif, organisées notamment par l’employeur ou une collectivité publique au sein de populations ciblées, en cas de suspicion de cluster ou de circulation particulièrement active du virus », précise l’Assurance Maladie. Il faudrait savoir si les organisateurs prennent en charge ces opérations.

Qui sera remboursé ?

Si vous êtes cas contact ou que vous présentez des symptômes du Covid, le test PCR ou antigénique sera alors gratuit. « Les tests continueront d’être remboursés pour raison médicale, soit sans prescription pour les personnes déjà vaccinées, soit sur prescription pour les autres. Nous voulons également maintenir la gratuité pour les mineurs », a affirmé Jean Castex, le 26 septembre, lors d’une interview accordée aux Échos.

Si vous ne présentez aucun symptôme du Covid, pour obtenir provisoirement un pass sanitaire, vous devrez payer un test PCR ou un test antigénique. Le but du gouvernement est de pousser les Français à la vaccination. Cela fera alors diminuer la facture du dépistage pour l’Assurance Maladie.

10 Commentaires

  1. Quand c’est pas ton heure… une petite mémé toute ratatinée de 83 ans avec un déambulatoire à eu sa 3e injection. Faut voir comment qu’elle a la bougeotte. La camarde quand elle n’est pas dans le voisinage c’est qui a pas grand chose à voir…

  2. Les tests, même quand ils étaient soi disant gratuits pour la population ont été facturés à la sécu donc payés par les Français alors arrêtons de raconter des histoires, de plus imposer des tests pour un oui pour un non c’est vraiment du n’importe quoi au moment où on veut faire tomber les masques. De l’autoritarisme inutile

  3. Des tests PCR qui ont donnés des chiffres tronqués de la réalité afin de pousser à la vaccination ! Des tests qui ont été fait à tous vents et c’est du vécu « j’attends dans un laboratoire, une personne d’un certain âge vient pour un test PCR. La secrétaire lui demande si elle a des symptômes ou a été en contact. Réponse : non, je viens juste comme ça, pour savoir si je ne n’ai pas attrapé la maladie. Voilà, c’est passé, la personne est allée faire son test ». Inutile !
    « Pris en charge 100 % par l’Assurance Maladie », laissez moi en douter ! Nos cotisations servent à quoi ? Certes, nous n’avons pas d’avance à faire le jour J mais nous mettons quand même la main à la poche indirectement.
    Aujourd’hui, on nous demande de payer en totalité. Quitte à faire des sacrifices si l’occasion se présentait de recourir au test, je préfère manger des sardines en boîte et payer le test au lieu de mettre ce qui s’est avéré être un poison pour beaucoup qui en ont fait les frais. Ne pas prendre de risque, quitte à se priver de beaucoup de choses.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Terrain Moutien : 2 ans de prison et 50 000 euros d’amende requis à l’encontre de Jean Paul Virapoullé ; délibéré le 18 novembre

Article suivant

Nouveau procès à la Cour d’Assises : Léo Jean Baptiste accusé d’avoir tué son père

Free Dom