Situation critique en Martinique : les touristes appelés à quitter le territoire

2 min de lecture
4

Le confinement est renforcé en Martinique à compter d’hier soir,  19h et dans ce cadre, les touristes sont invités à mettre fin à leur séjour en Martinique.

Ce départ pourra s’échelonner sur plusieurs jours, sans date impérative. La continuité du trafic aérien sera assurée. Les déplacements depuis ou vers l’aéroport sont autorisés pendant les horaires du couvre-feu.

« Les commerces non essentiels seront fermés et l’attestation de déplacement devient obligatoire au-delà d’un kilomètre. Les commerces non-essentiels devront fermer sauf certains jugés essentiels au fonctionnement du quotidien, comme la téléphonie ou encore les pièces automobiles. Les administrations et entreprises sont encouragées à favoriser le télétravail dès que cela est possible et dès qu’il permet de continuer l’activité. Les touristes, en particulier les plus fragiles, sont invités à quitter le territoire dès que possible. Les hôtels et locations saisonnières devront également fermer. Une condition qui s’applique également aux plages, lieux de loisirs et de culture. Les sorties en mer sont interdites sauf cas exceptionels. Les lieux de culte restent ouverts pour l’instant. L’attestation sera obligatoire pour les déplacements au delà d’un kilomètre. »

Sébastien Lecornu, Ministre des Outre-mer, est arriveé aux Antilles hier.

LIRE AUSSI : Le Ministre des Outre-mer au chevet aux Antilles : 240 soignants en renforts annoncés

4 Commentaires

  1. L’inconfort de voir les choses en face combiné au coût (politique mais même psychique) de se rendre compte que cela fait un an et demie que l’on fait fausse route et qu’on a provoqué un désastre économique et social en pure perte compromet la possibilité d’une prise de conscience pour nos dirigeants. Comme il en est pour les médias (qui ont fait du marketing et non de l’information tout au long de cette affaire) aussi bien que pour les scientifiques qui ont cautionné une science frelatée par les conflits d’intérêts en fermant les yeux sur l’avalanche de falsifications qui a enseveli la science digne de ce nom.

    Ce débat est actuellement impossible tellement les élites en perdition sont à cran. Mauro Poggia, le ministre de la Santé du canton de Genève, allant jusqu’à invoquer la mémoire de ses parents, résistants héroïques sous Mussolini en Italie pour contester que nous soyons face à une dérive totalitaire et moucher ceux qui s’estiment être des résistants.

  2. Mdr tro de vaccin envoyé o antille et les gens refuse de se fair vacciné car l’état français les avait menti sur un scandale sanitaire qu’ils étouffe…du coup pour obligé les antillais a se fair vacciné on ferme tout et on reconfine sauf que sa va encore manifesté encor plu durement et sur bfm on va montrer que le ministre est bien arrivé qe tou ce pass bien pas de manifestation…

  3. Courage à vous…ici ça va, le taux baisse tranquillement pendant qu on manifeste contre le passe sanitaire avec kes frères cagoulés.. .. tout baigne , on ouvre tout ici . La réunion on sait metriser se covid19.. oui une tite vague de temps en temps sans plus.. vivement la rentrée des classes… fait bon de vivre ici..

Répondre à Toti Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Football : Messi signe au PSG

Article suivant

Les planteurs de cannes reprennent le travail ce mercredi

Free Dom