St André : un coup de sabre dans la tête pour une histoire de parking

4 min de lecture
20

C’est juste incroyable ce qui s’est passé à Saint André. Un chef d’entreprise dans le bâtiment se serait vu porter un sacré coup de sabre en pleine tête devant sa case, par son voisin.

Les relations sont tendues entre les deux hommes depuis quelques temps et la victime, Jérôme, ne comprend pas cette agressivité permanente dont il fait l’objet.

« Je me suis installé chemin Blard, depuis quelques années et après avoir beaucoup travaillé chez les gens, j’ai décidé d’améliorer enfin ma petite case. Je fais donc des travaux chez moi, et en parallèle, mon voisin a décidé d’entreposer des déchets à lui devant sa propre porte et son mur. La CIREST ne peut pas ramasser, tant que ses troncs ne sont pas coupés proprement, ce que mon voisin se refuse à faire pour une raison que personne ne s’explique. Il a mis de la ferraille et autres choses, du coup, quand moi je me gare tranquillement devant CHEZ MOI, il estime qu’il ne peut plus rentrer sans manœuvre, et il m’insulte quasi quotidiennement« .

Il poursuit : « Mon épouse, mes enfants le subissent, et ce soir là, à 17H, il veut rentrer, m’insulte encore une fois car il doit faire une marche arrière à cause de SES déchets à lui, et cette fois, je lui ai dis, allons cause un coup car là, c’est plus possible. Mon voisin est alors rentré chez lui, et est ressorti furieux avec un sabre et il m’est tombé dessus. J’ai eu plusieurs points de suture, des jours d’ITT et j’aurais bien failli y rester« .

Depuis, une plainte aurait été déposée, mais Jérôme et sa famille vivent dans la peur car aucune mesure d’éloignement ou d’interaction n’aurait encore été décidée. Il faut dire que le procès ne se fera qu’en juillet 2022, et qu’entre temps… victime et agresseur vivent face à face, avec une rue qui les sépare.

« Ma femme fait des cauchemars, le voisin nous nargue, il s’estime intouchable et … le problème n’est pas réglé. Ses déchets sont toujours devant chez lui, il insulte même les travailleurs qui viennent sur mon chantier« , poursuit-il.

Ambiance donc intenable au Chemin Blard à Cambuston actuellement. La victime espère qu’il n’y aura juste pas… « une autre attaque » avant le procès prévu dans 7 mois.

Suite à notre article, la femme du voisin a vivement réagi :

« Je conteste le témoignage de la victime, car c’est lui qui nous a provoqués, insulté, il a poussé à bout mon compagnon à agir sous la pression. C’est lui qui nous menace de mort, ainsi mon compagnon a agi avec la peur. Tous nos voisins se plaignent, car il met ses voitures d’entreprise en face des entrées de portails pourtant, il y a des panneaux d’interdiction de stationner.
Le jour, où il y a eu la bagarre, mon compagnon lui a juste demandé s’il pouvait avancer un peu son véhicule, mais il a refusé et nous a insulté en provoquant mon compagnon de sortir pour se bagarrer. Malheureusement, mon compagnon a perdu son sang-froid, il a donné un coup de sabre, puis il a compris son erreur et est rentré chez lui« .
Seule la justice pourrait clarifier cette querelle de voisinage qui s’est terminée par un coup de sabre.

20 Commentaires

  1. Assé pléré
    Fais ce que tu as à faire
    Agit et assume en Homme et Père de Famille.
    À Madame : si votre bonhomme ne sait pas vous protéger vous et votre progéniture : changez de boug.

  2. Dans mon village de 1200 habitants en métropole , la collecte des déchets ménager à domicile n’existe plus depuis 3 ans on doit les emmener à un point de collecte publique , celle des déchets verts n’a jamais existé on doit se débrouiller nous même . En résumé à la Réunion les gens ont tout à domicile et ils trouvent le moyen de se taper sur la gueule par fénéantise . Et les Mecs comme Patrick ; Patrick

    13 décembre 2021 à 12 h 35 min en rajoute une couche en trouvant la chose normale , le bon vivre ensemble de la Réunion dans toute sa splendeur .

  3. Ma question…Où sont les mesures d’urgence??? Où sont la police et la justice???On attend la future marche blanche????Incroyable…Vraiment!!! Si le père de famille s’était défendu il serait incarcéré.
    Dans quelle société vit- on?

  4. Peut importe qui a raison ou tord dans cette affaire mais étant donné que cette homme a reçu un coup de sabre à la tête son agresseur aurait dû être emprisonné. Car là c’est une tentative de meurtre ! Comme toujours la justice laisse les choses empirer. Je suis sûr que si c’était arrivé à un homme important tout de suite l’agresseur aurait été incarcéré.

  5. Dommage mais lu a faire avec un boug tres calme tant mieu pou lu…
    Moi saurais autre chose …c’est pas le 17 que je décroche…plutot le mon 12

  6. Saint André là y changera jamais. Dan z’année 77 voisin té bataille comme ça même. « Querelle de voisinage ». Au chemin raton. Sab’ c’est zot n’affaire. Et là qui ça y prêche le faux pou avoir le vrai? Laissons la justice démêler cette sordide histoire de voisinage…

  7. Pour un chef d entreprise il ne sait pas c’est quoi un parking, dans ce chemin il n’y a pas de parking ,c est une voie publique a double sens ou on n’a pas le droit de se garer. Tous ce qu’il dit est faux ,il a tellement demandé que li la gagné ce qu’il voulait, assume maintenant .

Répondre à Bolo Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Immeuble incendié à la Trinité : « je suis restée au téléphone avec mes voisins, je n’ai plus de nouvelle »

Article suivant

Pas de grève à Gillot ce mardi : le personnel de RAA obtient 25 € d’augmentation… 1000 € de plus pour le président du Directoire de l’aéroport

Free Dom