/

St-André : un incendie dans l’immeuble Salanganes, les habitants privés d’électricité

1 min de lecture
10

Un incendie s’est déclaré dans l’immeuble Salanganes, à St-André dans la nuit de dimanche 4 à lundi 5 avril. Des jeunes auraient mis le feu dans le local poubelles. Depuis, les habitants sont privés d’électricité.

« Ma fille vient de faire ses courses, elle va tout perdre… Cet incendie est criminel », nous explique une auditrice. Cette dernière est outrée par la délinquance.

Notre journaliste Frédéric Rustan s’est rendu sur place :

10 Commentaires

  1. Quelle idée d’installer des poubelles sous les appartements !!!! pour les odeurs ? Les jeunes ont fait une bonne action pour la Terre !

  2. Elle est où la brigade de sécurité du Maire, son service de la tranquillité publique et sa secur ecoles. Que du pipot ! Y a plus de violence, plus d insécurité et plus d’incivilités ! Vive le changement avec Bédier. On voit la vie en pire !

  3. Et pendant ce temps là à St andré, les poubelles brûlent, les enfants se font frapper, mais que fait la brigade sécurité sensée œuvrer à la tranquillité publique ? Elle regarde les anges de la télé réalité avec le patron…

  4. Y a plus de sécurité sur Saint-Andre ! C’est normal, le Maire lui-même est un délinquant adepte des rings de boxe avec les anges. Quand l exemple ne vient pas de plus haut, y a plus d’espoir !

  5. C est pas nous, c est Ricardo et Nehuda! Il y a quelques années le slogan de la ville était, Saint André i refait, ensuite Saint Andrè plus humain, et maintenant, Saint André droit dans le fond mais plein les poches!

  6. Les jeunes sont désœuvrés, ils ne savent plus quoi faire, on ferme le colosse où ils pourraient aller se défouler, mais non celui-ci est réservé au maire et ses services comme jeudi à 9:30…
    Faites ce que je dis pas ce que je fais…

  7. Pauvre, locataire, commerçants. Si il y avaient eu des morts t’est fini débarqué fait l’hypocrite présente des sincères condoléances. Mais comme n’a point zot toutes parti fête Pâques y reste que des gens pour dire allo oui. Dans oui n’a point bataye la di.
    Pour une fuite d’eau du voisin chez moi j’ai du attendre 5 jours avant qu’ils ne se déplace. J’ai du improviser pour ne pas que sa inondé chez moi, plus que sa ne l’était déjà

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Pluies d’hommages après le décès de l’historien Hubert Gerbeau

Article suivant

Bras-Panon : éclairs, orages, foudre… une ligne électrique haute tension inquiète les habitants d’un lotissement

Free Dom