/

St-Denis : Le mois de décembre à l’école du bonheur prend une dimension culturelle et mémorielle.

1 min de lecture
À Saint-Denis, le mois de décembre à l’école du bonheur prend une dimension culturelle et mémorielle.
Dans le cadre du 20 Desanm, les élèves des écoles dionysiennes participent à des ateliers pour approfondir leur compréhension de l’histoire lontan.
La restitution de ces apprentissages prendra des formes diverses : certains élèves participeront au défilé du 20 Desanm, portant fièrement les couleurs de leur histoire.
D’autres exprimeront leur créativité à travers les expositions ou œuvres artistiques, offrant une perspective unique sur l’esclavage et les métiers d’esclave à talents.
Les marmailles contribueront également aux ateliers de confection de costumes et de décors, renforçant ainsi le lien intergénérationnel tout en célébrant notre diversité culturelle.
Le 20 Desanm devient ainsi une opportunité d’apprentissage, de partage et de célébration, unissant les cœurs et les esprits pour le bonheur des enfants
0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Bras-Panon : succès pour le Forum territorialisé de l’action sociale et de l’insertion professionnelle (Vidéos)

Article suivant

Trophées des services à la personne 2023 : rendez-vous le 8 décembre pour valoriser les métiers essentiels

Free Dom