Calvados, cinq usagers de la route ayant été contrôlés à une vitesse excessive au cours du week-end

7 min de lecture

Mobilisés pour la sécurité des mobilités, les gendarmes du Calvados sortent le #CartonRouge pour cinq usagers de la route ayant été contrôlés à une vitesse excessive au cours du week-end
Une des missions de la Gendarmerie du Calvados et de son Escadron départemental de sécurité routière (EDSR) est d’assurer la sécurité de vos déplacements et de préserver des vies trop souvent gâchées par un accident. C’est ainsi avec force et redondance que nous ne cessons de transmettre des appels (et rappels) à la vigilance sur la circulation routière. Mais, n’en déplaise à certains détracteurs, il semble que ceux-ci ne suffisent pas…

Vendredi 20 août 2021, à 17h50 sur la autoroute A132, au niveau de Saint-Martin-aux-Chartrains, en direction de Deauville, le conducteur d’une puissante BMW M3, âgé de 26 ans et originaire de Seine-Maritime, était enregistré par les militaires du Peloton motorisé (PMo) de Pont l’Évêque à une vitesse de 217 km/h (vitesse retenue de 206 km/h) pour une vitesse limitée de 130 km/h.
Il a vu son permis de conduire lui être retiré sur le champ et son bolide être immobilisé en fourrière. Il fera très prochainement l’objet d’une suspension administrative de son titre de conduite et de poursuites judiciaires devant le Tribunal de Lisieux. ⚖️
Le même jour, entre 18h00 et 22h00 sur l’autoroute A13 à hauteur des Authieux-sur-Calonne, l’Équipe rapide d’intervention (ERI) du Peloton motorisé (PMo) de Caen, à l’aide de sa Renault Mégane RS, enregistrait dans un premier temps le conducteur d’une Ferrari 488 Pista, immatriculée au Luxembourg, à une vitesse de 179 km/h (vitesse retenue de 170 km/h) pour une vitesse limitée de 130 km/h. Conducteur qui, de fait, à vu son permis de conduire lui être également retiré sur place.
Peu de temps après cette première interception, un second automobiliste âgé de 35 ans, originaire d’Île-de-France, au volant d’une berline allemande, s’est autorisé à circuler à une vitesse enregistrée de 218 km/h (vitesse retenue de 207 km/h) au lieu des 130 km/h autorisés, mais de surcroit avec un taux d’alcool dans l’air expiré de 0,55 mg/L et positif au dépistage salivaire des stupéfiants…
Après avoir vu son permis lui être immédiatement retiré, il a vu son véhicule être immobilisé en fourrière jusqu’à sa date de passage au tribunal de Lisieux.
Toujours au cours de ce week-end chargé sur les routes, dimanche 22 août 2021, sur la RN13, dans le sens Caen/Cherbourg, à hauteur de Saint-Martin-des-Entrées, le pilote caennais d’une moto Honda 600 Hornet a été enregistré par les militaires du Peloton motorisé de Saint-Loup-Hors à une vitesse de 187 km/h (vitesse retenue de 177 km/h) pour une vitesse limitée de 110 km/h.
Son permis de conduire lui a retiré sur le champ et sa moto fait l’objet d’une mesure d’immobilisation administrative en fourrière pour une durée de 7 jours. Il fera très prochainement l’objet d’une suspension administrative de son titre de conduite et de poursuites judiciaires devant le Tribunal de Caen.

Également sur la RN13, mais cette fois dans le sens Cherbourg/Caen, le “jeune” conducteur d’une Alfa-Romée Mito, originaire d’Île-de-France, a été enregistré par les militaires du Peloton motorisé de Saint-Loup-Hors à une vitesse de 165 km/h (vitesse retenue de 156 km/h) pour une vitesse limitée pour lui à 100 km/h.
Son permis de conduire lui a été retiré sur le champ et son véhicule fait l’objet d’une mesure d’immobilisation administrative en fourrière pour une durée de 7 jours. Il fera lui aussi très prochainement l’objet d’une suspension administrative de son titre de conduite et de poursuites judiciaires devant le Tribunal de Caen. ⚖️
– – – – – – – – – – – – – –
Puisqu’un nouveau rappel semble utile, faisons simple. Sur la route :
On ne fixe pas sa propre limitation de vitesse
On adapte pas sa conduite ou sa vitesse en fonction du véhicule que l’on possède
On ne se prend pas pour le seigneur de la route

On ne prend pas l’autoroute pour un circuit
Dans le Calvados, en zone de compétence de la Gendarmerie, depuis le 1er janvier 2021 :
Pas moins de 163 accidents corporels de la circulation ont été constatés ;
18 personnes ont perdu la vie, dont 5 motocyclistes ;
198 personnes ont été blessées, dont 95 hospitalisées.

Les causes ???
– Vitesse
– Alcool/Stupéfiants
– Non respect des règles de priorités
– Inattention

La route, tout le monde s’y croise et elle se partage !
L’#accident n’est pas une fatalité. La #SécuritéRoutière est l’affaire de tous. Chacun en est un acteur et doit se sentir concerné.
Chaque jour, les gendarmes du #Calvados ont parmi leurs nombreuses et multiples missions, celle de garantir votre sécurité dans vos déplacements. Tant que de tels comportements seront constatés, nous ne baisseront pas notre vigilance ni notre visibilité pour votre sécurité.

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

OM/Nice : “J’ai assisté au match et dès le début du match, je savais que ça allait dégénérer !”

Article suivant

Ralentissement du transport maritime : une hausse des prix attendue à La Réunion

Free Dom