Détection de cas Omicron à la Réunion, il faut protéger Mayotte

1 min de lecture

Le 30 novembre 2021

Nous avons appris par voie de presse sur les ondes de Réunion la 1ère la détection du premier cas de variant OMICRON (variant B.1.1.52) qui, a vu les cas de nombre de contaminations au Covid-19 grimper à une vitesse fulgurante en Afrique du Sud. Avec moins de 300 par jour fin octobre, le nombre de cas est passé à près de 2500 le 25 novembre.

Face à cette menace du à sa contagion, nous demandons à M. Thierry SUQUET, Préfet de Mayotte de mettre en œuvre toutes les mesures pour empêcher l’importation de ce variant sur le territoire de Mayotte.

Nous réclamons entre autre :
-> La mise en place de quarantaine des voyageurs.-
> La mise en place des motifs impérieux pour tous (vaccinés et non vaccinés)
-> La mise en place de dépistage a l’arrivée et après la quarantaine.

Mayotte ne pourra pas faire face à une nouvelle vague épidémique car le système de santé reste très fragile et les évacuations sanitaires vers la Réunion ne sera être garantis si l’épidémie s’accélère sur le territoire de la Réunion.

Le Président du Collectif Mayotte En Sousfrance

telecharge-3.jpg

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

« Commercialisation de la chair de requin : c’est niet ! »

Article suivant

CDPENAF : Nathalie Bassire adresse une lettre ouverte au Président de l’Association des Maires

Free Dom