Parc du Volcan : « Génération écologique » interpelle le président du Département, Cyrille Melchior

2 min de lecture

Dans une lettre ouverte adressé au président du Département, Vincent Defaud, membre du Conseil Exécutif de Génération Ecologie, chargé des Outre-mer, indique que « Génération Ecologie a été sollicitée par des militants associatifs soucieux des enjeux environnementaux, regroupés au sein du collectif Domoun la Plaine. Ce mouvement citoyen s’oppose au projet du Parc du Volcan, à la Plaine-des-Cafres, porté par la municipalité du Tampon. »

« Domoun la Plaine considère en particulier que l’installation des tyroliennes au sommet du Piton Dugain constitue un véritable écocide. En effet, ce site étant classé, le risque de destruction de la biodiversité et de voir ce paysage exceptionnel défiguré est grand, compte tenu des travaux à réaliser et des nuisances liées à l’exploitation des 10 tyroliennes prévues.

Le Parc du Volcan va instaurer un déséquilibre écologique. La pérennité du label octroyé par l’UNESCO, qui a inscrit les pitons, cirques et remparts de La Réunion sur la liste du Patrimoine mondial de l’humanité serait ainsi remise en cause.

Monsieur Le Président, le Conseil départemental s’exprimera très bientôt sur le Parc du Volcan. Votre collectivité a célébré, il y a peu et en grande pompe, la fête de la Nature. Il paraît donc inconcevable aux écologistes de la 2e circonscription, où vous êtes élu, que le Département valide ce projet. A contrario, nous vous remercions d’examiner avec bienveillance la proposition citoyenne alternative élaborée par l’association Domoun la Plaine, qui ferait de Bourg-Murat un Village d’Étape labellisé. »

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Prix Kalou : retrouvez les lauréats d’édition 2022 du concours

Article suivant

« Ma voiture a été vandalisée sur le front de mer de St Pierre »

Free Dom