Planteurs de canne, moin lé là ensemb’ zot !

1 min de lecture

 

Les planteurs de canne entament des négociations difficiles avec l’usinier, je veux les soutenir face aux lobbys de l’agrochimie et aux multinationales de l’agroalimentaire.

Je soutiens le mouvement coopératif des planteurs réunionnais pour reprendre la main sur la production locale de sucreaméliorer leurs revenus en produisant du sucre bio et des sucres spéciauxLes planteurs de canne méritent également d’être davantage reconnus. Ils sont, en effet, des acteurs majeurs de la souveraineté énergétique de La Réunion puisqu’ils fournissent la bagasse aux deux centrales thermiques de l’île.

Elu député, je ferai des propositions de loi et d’enveloppes budgétaires supplémentaires pour accompagner les agriculteurs réunionnais vers l’agroécologie. Nous devons diversifier notre agriculture, produire sans intrants chimiques et sans pesticides, respecter notre biodiversité, défendre notre santé et acquérir notre souveraineté alimentaire. Nous voulons nourrir la population réunionnaise avec des produits sains et produire dans le respect de la Nature.

Les planteurs de canne pourront compter sur mon indéfectible soutien à l’Assemblée Nationale.

 

Vincent Defaud,

Membre du Conseil Exécutif de Génération Ecologie, chargé des Outre-mer.

Candidat du Pôle Ecologiste sur la 2e circonscription

Recolte_canne_a_sucre.jpg

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Une moralisation de la vie publique qui dérange ?

Article suivant

Patrice Louaisel : lettre ouverte nos futurs députés concernant la perte d’autonomie

Free Dom