/

Covid-19 : 3 jours de télétravail minimum par semaine pour les entreprises qui le peuvent

4 min de lecture
7

Il a été mis à jour pour prendre en compte la reprise épidémique. Les principales évolutions portent sur le strict respect des gestes barrières et le télétravail.

Afin d’assurer la santé et la sécurité des salariés face à l’épidémie de Covid-19, le protocole national en entreprise a été mis à jour le 30 décembre 2021.

Cette nouvelle version, applicable à partir du 3 janvier 2022, a été élaborée par le ministère du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion en prenant compte la reprise épidémique.

Les principales évolutions portent sur le strict respect des gestes barrières, le télétravail et la désignation d’un référent Covid-19.

 

Télétravail

Le télétravail participe à la démarche de prévention du risque d’infection au Covid-19. Il permet de limiter les interactions sociales aux abords des lieux de travail, et sur les trajets domicile-travail.

À compter du 3 janvier 2022, les employeurs fixent pour une durée de trois semaines un nombre minimal de 3 jours de télétravail par semaine, pour les postes qui le permettent.

Lorsque l’organisation du travail et la situation des salariés le permettent, ce nombre peut être porté à 4 jours par semaine.

Par ailleurs, la continuité de l’activité est assurée par le strict respect des gestes barrières, détaillés ci-dessous.

Mesures d’hygiène

  • Se laver régulièrement les mains.
  • Se couvrir systématiquement le nez et la bouche en toussant ou éternuant dans son coude.
  • Se moucher dans un mouchoir à usage unique, à jeter immédiatement.
  • Éviter de se toucher le visage – en particulier le nez, la bouche, les yeux – ou de toucher son masque.
  • Ne pas se serrer les mains ou s’embrasser pour se saluer, ne pas faire d’accolade.

Aération, ventilation

  • Aérer régulièrement les pièces par une ventilation naturelle (portes et/ou fenêtres ouvertes en permanence ou à défaut 10 minutes toutes les heures) ou mécanique (système de ventilation mécanique conforme à la réglementation).
  • Faciliter la mesure du dioxyde de carbone dans l’air à des endroits significatifs de la fréquentation et à des périodes de forte fréquentation.

Distanciation physique et port du masque

  • Systématiser le port du masque dans les lieux clos et partagés.
  • Respecter une distance physique d’au moins 1 mètre.
  • Porter la distanciation à 2 mètres lorsque le masque ne peut être porté (restauration collective).

Autres recommandations

  • Nettoyer régulièrement les objets et surfaces, y compris les sanitaires.
  • Éliminer les déchets susceptibles d’être contaminés.
  • Éviter de porter des gants.
  • Rester chez soi si le salarié est cas contact ou s’il a des symptômes évocateurs du Covid-19.
  • Favoriser la vaccination des salariés, y compris sur leur temps de travail.
  • Les moments de convialité réunissant les salariés dans le cadre professionnel sont suspendus.

7 Commentaires

  1. On doit se protéger de ce virus, d’après vos dires et vos recommandations mais vous n’êtes même pas capable de vous rassembler autour d’une table pour trouver un seul et unique vaccin pour enrayer ce fameux virus. je pense que tout vos chercheurs ou Professeurs en ce domaine ne sont pas digne de leurs appellations ou sinon ce sont que des pions qui sont manipulés par leur gouvernement (business oblige).Conclusion : occupez vous plutôt de tous ce qui meurent de la famine et de soif car ,je pense, que ce sera le mieux à faire !

  2. On doit se protéger de ce virus, d’après vos dires et vos recommandations mais vous n’êtes même pas capable de vous rassembler autour d’une table pour trouver un seul et unique vaccin pour enrayer ce fameux virus. je pense que tout vos chercheurs ou Professeurs en ce domaine ne sont pas digne de leurs appellations ou sinon ce sont que des pions qui sont manipulés par leur gouvernement (business oblige).Conclusion : occupez vous plutôt de tous ce qui meurent de la famine et de soif car ,je pense, que ce sera le mieux à faire !

    • Le patron obliger achete un l’ordi neuve, Un bureau la chaise lampe et meme paye l’electricité. Allé voir syndicat c bana la dit a moin tou sa va oblige out patron fai le necessair

  3. le beau mot d’excuse pour tous les branleurs et feignasses, en premier les technocrates qui déjà ne

    manquaient pas de se planquer à la première occasion mais la c’est puissance 10….

    laisser faire ce covid et ces mesures absurdes avec cette thérapie expérimentale absurde

    et vous l’aurez votre guerre civile.

  4. Décision de l’ONU : Tout le matériel génétique sur terre appartient à BigTech/Pharma – et peut être exploité à volonté. Les personnes vaccinées, à la suite d’une vaccination avec de l’ADN ou de l’ARN génétiquement modifié dont les fabricants de vaccins détiennent les brevets, sont déjà devenues la propriété du titulaire du brevet immédiatement après leur première vaccination.

    C’est la décision de la Cour suprême des États-Unis. La plupart des gens, et en particulier les personnes vaccinées, n’ont peut-être aucune idée de l’incroyable nouvelle suivante :

    La Cour suprême des États-Unis a statué que les personnes vaccinées dans le monde sont considérées comme brevetées et deviennent effectivement la propriété du fabricant particulier dont elles ont reçu le matériel génétiquement modifié via la vaccination.

    Étant donné que les cellules de la personne vaccinée produisent ce matériel tout au long de sa vie et le distribuent dans tout son corps, l’ensemble du corps de la personne vaccinée est considéré comme la propriété de Big Pharma.
    Ainsi, les personnes vaccinées ne sont plus des êtres humains naturels, mais des êtres dits transhumains : tous les droits humains qui s’appliquent aux humains naturels cessent de s’appliquer à ces transhumains vaccinés sans exception.

    Depuis 2013, toutes les personnes génétiquement modifiées et vaccinées par l’ARNm sont légalement des soi-disant transhumains, elles ne bénéficient d’aucun droit de l’homme ni même d’autres droits d’un État. Tout cela s’applique non seulement aux personnes vaccinées vivant aux États-Unis, mais dans le monde entier à toute personne possédant des sérums d’ARNm.  »

    a vérifier…..

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Maurice : elle accouche dans l’avion et abandonne son bébé dans la poubelle des toilettes

Article suivant

Saint-Joseph : Un éleveur porcin mis en demeure

Free Dom