François Mitterrand était élu un 10 mai 1981, naissance dans la foulée de Radio Free Dom

7 min de lecture
6

On lui doit la libération des ondes, et donc la naissance de Radio Free Dom : ce 10 mai est l’occasion se se souvenir de l’élection historique de François Mitterrand à la présidence de la République Française. Ce qui a fait pencher la balance à ce moment là ? Une certaine  volonté de changement, sa sérénité , le rejet de Giscard, les réticences de Chirac, tout cela a permis l’élection d’un président socialiste.

Il est 20 heures juste lorsque les Français apprennent la nouvelle. En face du Palais de l’Elysée, dans le faubourg Saint-Honoré silencieux, une fenêtre s’ouvre à la volée et un homme hurle : « Mitterrand est élu ! » Devant les portes closes de la présidence, un policier confie à son collègue : « Il va y avoir du changement. » A partir de cet instant, de la Bastille à la Canebière, de la place du Capitole de Toulouse aux Champs-Elysées, c’est un déferlement de joie

La naissance de Free Dom a ainsi été permise

A ce moment là, la France voit éclore de nombreuses radios libres qui émettent dans l’illégalité et dont certaines se regroupent au sein de l’Association pour la libération des ondes ( ALO ). Le candidat socialiste Mitterrand a promis de légiférer à ce propos. Il l’a fait et le 29 juin 1981, la première radio libre réunionnaise : Radio Détente  émet, suivie le 14 juillet 1981, de la création de Radio FreeDom, qui devient très rapidement la première radio libre de l’île.  La date du 14 juillet 1981 est choisie symboliquement, comme la fréquence d’émission : 97,4 mégahertz sur la bande FM, c’est-à-dire le numéro du département de la Réunion.

D’emblée, Radio Freedom affiche ses valeurs : Liberté, liberté d’expression, indépendance vis-à-vis de tout gouvernement, de toute idéologie et des puissances économiques. Un logo, une colombe blanche, accompagne dorénavant la destinée de la station, tandis que Camille Sudre n’apparaît jamais en public autrement que vêtu de blanc.

1981 Camille Sudre a son cabinet medical lors de la creation de Radio Free Dom (photo Free Dom)
La création du studio en 1981
Europe 1, sur Free Dom en 1985

 

Il s’agit pour ses promoteurs de permettre aux auditeurs de s’exprimer en créole ou en français et en direct, quelles que soient leur appartenance politique ou leur condition sociale. Les émissions de Radio Freedom sont diffusées 24 heures sur 24, et une équipe d’animateurs bénévoles se relaie dans un petit studio. La station est encore considérée comme illégale, mais le 9 novembre 1981, une loi provisoire admet les dérogations au monopole. La loi du 1er août 1984 autorise ensuite la publicité.

Quatre vidéos pour se remettre ce jour en mémoire : 

Mitterrand pour les radios libres

Cliquez sur ce lien : https://www.dailymotion.com/video/xfdwvv

L’annonce de l’élection à 20H

Le débat avec VGE, en 1981

Une analyse : celle de Jacques Attali.

Le 10 mai 1981, François Mitterrand est élu Président de la République. Dans son dernier livre (« Il y aura d’autres jolis mois de mai » Ed. Fayard), l’invité de Guillaume Erner dans Livres & Vous sur Public Sénat, Jacques Attali revient sur cette journée historique de la vie politique contemporaine. Une journée vécue par l’auteur au côté du nouveau Président presque minute par minute. Un formidable témoignage qui révèle les ombres et les lumières d’un homme qui a marqué l’histoire de la gauche et de la politique française. Reste que Jacques Attali, l’ancien conseiller du Président, demeure nostalgique d’une autre campagne présidentielle. Celle de 1974, pourtant perdue contre Giscard d’Estaing. « Cette campagne, explique-t-il, nous a permis de mûrir » et de gagner l’Elysée, 7 ans après. Un certain 10 mai 1981.

6 Commentaires

  1. Une bonne naissance pour une radio d’excellence pour la Réunion et les réunionnais(es) ! Félicitation pour votre travail , les animatrices et animateurs de Freedom !

    • Depuis freedom et freedomiens ont bien changés. Radio devenue macroniste et auditeurs macronistes et extrémistes de droite pour la plupart, et tu nous parles d’excellence !?! Des pauvres encourager par la radio qui votent pour subir une politique économique de droite, tu trouves ça « normal ».??

  2. Cette radio est faite pour toute une panoplie de personne :la Di la fe, animateur qui gueule au lieu de parler, critiquer les situations, dénoncer certaines administrations, et j en passe mais ça c est l apanage du réunionnais même

  3. il se passait de bien bonnes aussi. Une amie a quitté la Réunion car son compagnon avait trouvé l’amour d’une « animatrice-cibiste » chef d’entreprise dans cette radio…

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Treize ans après, le crash de la Yemenia jugé à Paris

Article suivant

Bloquées dans un escalier à cause d’un pervers à Saint Pierre

Free Dom