Inondation à la résidence « Jamrose » à Bras-Panon : la colère des locataires (VIDÉO)

4 min de lecture
9

Les immeubles de la résidence « Jamrose » à Bras-Panon sont encore flambants neufs. Ils ont été livrés en décembre dernier. Mais avec les averses d’hier soir, vendredi 16 avril 2021, tous les locataires des appartements situés au rez-de-chaussée ont eu une grosse frayeur surtout lorsqu’ils ont vu le niveau de l’eau qui commençait à monter au point d’inonder leur appartement.

En effet, jusqu’aux environs de minuit, ils ont eu fort à faire pour essayer d’endiguer les eaux de ruissellement provenant de leur cour. Mais heureusement que la solidarité a joué et que tous les locataires ont pu s’entraider pour sauver les appareils électro-ménagers, les machines à laver et les meubles menacés par la montée des eaux.

Ce matin, samedi 17 avril 2021, lorsque nous les avons rencontrés, l’affolement et la colère ont laissé place à l’inquiétude car s’il continue à pleuvoir comme, hier soir,(et c’est toujours le cas ce matin)  ils ne seront pas sortis de l’auberge. Et le problème se posera de nouveau. D’où le coup de gueule de ses locataires résumé ici, sur notre vidéo, par Michel Kichenama Soubaye, résident, lui aussi, de « Jamrose » depuis décembre dernier. Ecoutez le, il est au micro d’Yves Mont-Rouge :

Sollicité par les locataires en colère, le maire Jeannick Atchapa s’est rendu sur place vendredi dans la nuit pour constater les dégâts et entendre l’exaspération des résidents du rez-de-chaussée. Idem pour un représentant de la SHLMR, le bailleur social qui, face à l’insistance des résidents remontés, a lui aussi effectué le déplacement à Bras-Panon un peu avant minuit.

« Ce n’est pas la première fois que nous sollicitons la SHLMR, que nous l’interpellons vivement. Quelques semaines après la livraison des immeubles en décembre 2020, nous avons constaté des problèmes d’étanchéité : la peinture qui se décolle sur les murs, les moisissures, l’eau qui monte dans la cour à la moindre pluie ainsi que dans le parking. C’est inquiétant car nous avons quand même investi pour nous équiper et cela avec nos petits moyens. Nous travaillons dur pour pouvoir vivre tranquillement. Nous payons notre loyer correctement et toujours dans les temps règlementaires. Nous estimons donc que le bailleur social a lui aussi des devoirs envers ses locataires. Ce n’est pas tout à fait le cas pour l’instant. C’est inadmissible ces cas d’inondation dans des immeubles encore tout neufs », signalent les résidents qui n’ont pas l’intention de laisser tomber.

Le maire Jeannick Atchapa leur a promis de prendre le problème à bras-le-corps. Les services municipaux devraient prendre contact dès la semaine prochaine avec la SHLMR afin d’y remédier. L’inquiétude des locataires n’est pas pour autant dissipée car le temps, en ce samedi, reste menaçant et le ciel toujours « chargé ». A suivre !

Y.M.

([email protected])

Yves Mont-Rouge

[email protected]
Téléphone : 0692 85 39 64

9 Commentaires

  1. Zinondations comme ça lavé point avant mais depuis que Didix la fait enlève galets dans champ derrière mon case pour enrichir les transporteurs caroupaye ek mongin pour la NRL et nourrir son ambition personnelle voilà ce qui attende à nous et lé pas fini.

  2. Okipe 1pè ban grateur de ki la commune, si zot tè netoye 1pè chomin ec canal, au lieu dort si telefon ec maitresse, canivo plein la taille domoun y jete, tire sa, adjoint environment prefer fè atouchment si femm domoun ec zenfant domoun, ban zincapab dan la mairie mm

  3. C’est comme dans le Métro qui délivre les permis d’urbaniser et de construire, il faut mettre des buses à 6 mètres sous terre et faire un grand trou rempli de galets pour récupérer le trop-plein d’eau.

  4. Spectaculaire ! Franchement pour quelqu’un qui travaille et qui ne bénéficie d’aucune aide sociale sur ses loyers, chapeau le proprio ! Vous ne rencontrez aucun problème lors du prélèvement automatique de vos locataires ? Là, c’est inadmissible d’être logé dans des appart pareil ! C’est se foutre de la tronche des contribuables ! Avant de construire des logements, regardez de quel côté souffle le vent par temps de pluie, vérifiez les écoulements d’eau. C’est un monde ! Y a pas que du soleil à la Run !

  5. Pou aller travail domoun y rentre dans un canot pou arrive jusqu’à zot l’auto ? Et un madame lé bien habillé ek son talon zéguï, pimpi pimpant, woah ! elle y intente un procès le proprio sur le champ ! C’est la téhon ! Passe pou un ville comme Paris, le bane immeuble lé insalubre. -y date dane temps Louis XIV- Mais là, lé neuf le bâtiment ! Sidérant !

  6. Faudrait que les sociétés qui suivent les chantiers fassent leur travail !!
    C’est bien beau d’avoir un permis de construire !il faut qu’ils le respectent et si malfaçons pas de livraison !
    C’est un peu trop facile de faire n’importe quoi et après dire que les gens attendent leur logements donc on livre des logements plein de malfaçons !
    Il faut que les élus prennent leur responsabilité car tous ces projets sont financés par la région le département et les mairies !

Laisser un commentaire

Your email address will not be published.

Article précédent

Élections dans les très petites entreprises : taux de participation de 5,96 % à La Réunion

Article suivant

Fortes pluies : vos photos et vidéos spectaculaires

Free Dom