Kozman derrière la cuisine : L’entremet chocolat pour Pâques

1 min de lecture

Pâques ! Encore une bonne occasion pour déguster un délicieux chocolat, qu’il soit blanc ou noir. En cette semaine pascale, Olivia Rahéri s’est rendue à Sainte-Marie, au laboratoire de La Case à Pain, fief de Julie où toutes les pâtisseries sont créées et où est travaillé le chocolat.

L’entremet peut-être le dessert idéal pour ce dimanche pascal. Chocolat vanille avec toutes ses saveurs, mousse de chocolat noir, et croustillant avec le streusel.

Avant, l’entremet se mangeait entre deux mets, d’où son nom : entremet (entre mets). Il était salé. Mais au fil du temps, il est devenu de plus en plus sucré et fut réservé au dessert.

Pour un entremet réussi, il est préférable de le préparer la veille car il doit rester au congélateur de 6 à 12 heures.

Le lendemain, il ne vous reste plus qu’à fabriquer le glaçage. Julie a choisi pour cette recette un glaçage miroir au chocolat noir. Le glaçage est là pour recouvrir le gâteau et ensuite permettre la décoration.

Saviez-vous que le glaçage a des noms différents ? Vous l’apprendrez dans ce podcast.

Petite astuce : Avant de mettre le glaçage sur l’entremet, protégez votre plan de travail. Vous pourrez récupérer le surplus de chocolat. Donc, pas de gâchis.

La Case à Pain a une machine presque unique sur l’île. Une machine appelée, Chef Cut. Avec ce matériel, les pâtissiers peuvent couper les gâteaux en plusieurs parts individuelles, donner les formes à la demande du client, ou alors faire des figurines ou des écritures… La chef Cut a un jet d’eau haute pression, et c’est ce jet qui permet une découpe précise.

Pour la décoration, Julie a fait des œufs en chocolat maison, de la friture en chocolat en forme de poissons grâce aux moules, et des petites figurines découpées avec la Chef Cut.

Elle a eu la bonne idée de laisser libre cours à la créativité des marmailles pour décorer l’entremet, ce qui lui a laissé le temps de cacher les œufs par-ci par-là pour la chasse aux œufs de l’après-midi.

Et maintenant, tous à vos cuillères, et à votre délicieux podcast de Pâques !

 

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
0 Commentaires
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Kozman derrière la cuisine : la blanquette d’escargot

Free Dom