Le préfet de La Réunion condamne fermement les actes commis à l’encontre de la communauté tamoule

1 min de lecture
6

Après la dégradation et les vols au sein du temple de Bois-Rouge constatés ce lundi, les dégradations commises sur des statues d’un oratoire Tamoul à Saint-Paul ce mardi, où une statue africaine et une statue de Ghandi ont été retrouvées décapitées, et suite aux tags effectués près de l’école primaire Jean Monet à Plateau Caillou, le préfet de La Réunion condamne fermement les faits commis ces derniers jours visant la communauté Tamoul.

Jérôme Filippini fait part de son indignation et de son soutien à l’ensemble de la communauté tamoule, rappelant que La Réunion est forte de son multiculturalisme et de son vivre ensemble et appelle chacun et chacune à préserver cette richesse, dans le respect des croyances individuelles.

Des enquêtes judiciaires sont diligentées et une surveillance renforcée des lieux de culte est mise en œuvre.

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
6 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Conseil Municipal du Port : Subventions, Culture, Urbanisme et Jardin de l’Oasis à l’ordre du jour

Article suivant

Concert de Polyphonia Orchestre à St-Leu en soutien du Centre Hospitalier Ouest Réunion ce 18 novembre

Free Dom