///

Saint-Denis : opération Nétoy Nout Vil du côté de La Ravine Gentille (Vidéo-Photos)

2 min de lecture
4

Forte de son succès, de sa nécessité, Saint-Denis, Ville verte et citoyenne, renouvelle son opération Netoy Nout Vil pour la 6ème fois en collaboration avec ses partenaires : l’Agence Régionale de Santé, les bailleurs sociaux et les associations. Cette année, les élèves du lycée Amiral Lacaze ont également porté main forte à la ville sur le quartier de Sainte-Clotilde. Lutter contre la pollution est un problème national que la ville est prête à combattre.

Reportage R.JEETUN :

L’idée est que chacun participe pour le bien collectif, pour retrouver des quartiers dignes. Par ce biais, Saint-Denis souhaite sensibiliser les familles sur l’importance de trier et de jeter de manière correcte pour un meilleur environnement. Une semaine avant l’opération, les agents de la ville et de l’ARS ont d’ailleurs sillonné les différents quartiers afin de sensibiliser la population en amont à cette opération.

Lors de sa 5ème édition, qui s’est déroulée du 17 au 20 avril, plus de 42 000 tonnes de déchets verts et plus de 138 000 tonnes d’encombrants ont été retirés. Plus de 200 Véhicules Hors d’Usage (VHU) et 500 batteries ont également été enlevées.

Depuis la première édition en juillet 2021, Saint-Denis ne relâche pas ses efforts pour offrir à ses citoyen.ne.s une ville propre et apaisée. Le combat continuera tant que l’objectif ne sera pas atteint. Pour cette 6ème édition, ce ne sont pas moins de 18 quartiers qui passeront au crible des 150 agents. Les habitant.e.s de la Bretagne, du Moufia, du Chaudron, de Primat, de Moufia 2, de Sainte-Clotilde, de Marcadet, du Centre-Ville, de Petite Ile/ Bas de la Rivière, de la Montagne 8ème et la Montagne 15ème, de la Source, de Bellepierre, du Brûlé, de Saint-François, de Montgaillard ainsi que de la Providence/Camélias pourront jouir d’un meilleur cadre de vie au quotidien.

Cette opération de nettoyage XXL permet également de rester mobiliser contre les nuisibles qui ne cessent de sévir sur notre territoire. Réduire les déchets permet de réduire ainsi les gîtes larvaires et par conséquent la prolifération de moustiques et des rongeurs. Ainsi la ville et ses partenaires agissent activement contre des maladies comme la dengue et la leptospirose.
De plus, l’environnement est un élément qui contribue au bonheur de chacun. C’est pourquoi Saint-Denis met tout en œuvre pour que chaque Dionysien.ne puisse se sentir bien et en sécurité où il et elle vit

Éricka Bareigts, Maire de Saint-Denis : « Le déchet est une affaire majeure, cependant si on salirait moins, on nettoierait mieux. C’est la première fois que l’ARS est présente à nos côtés, car les déchets c’est également la santé. Tous ces agents et bénévoles travaillent dans l’ombre, tout le temps, et grâce à eux la ville devient plus propre. Les Dionysien.ne.s nous remercient donc je vous remercie car ça veut dire que l’on voit le travail réalisé. Nous avons remarqué que dès que l’endroit est planté ou aménagé les gens salissent moins, donc la stratégie pour nous est d’identifier tous ces espaces à réaménager. 42% des habitant.e.s vivent pourtant sous le seuil de pauvreté mais jettent toujours autant. L’année prochaine, nous allons passer à un niveau de serrage de vis supérieur, la police verbalisera dès que possible. »

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
4 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

St-Denis : 1 an de bonheur au Marché de Bancoul ! (Photos)

Article suivant

Disparition inquiétante d’Isedine, 18 ans, à Ste-Clotilde

Free Dom