/

Voitures électriques : Sidelec prévoit l’implatation de 1 700 bornes d’ici 2028 à La Réunion

1 min de lecture
2

Avec le nombre déjà assez important de voitures électriques qui circulent à La Réunion, représentant 10% des immatriculations sur l’île, soit environ 6 000 véhicules, le Sidélec ambitionne d’installer 1 700 bornes de recharge sur l’île d’ici 2028, en conformité avec l’interdiction des moteurs thermiques votée par l’Union Européenne.

Il s’agit d’un projet très ambitieux et d’un investissement très important puisqu’une borne photovoltaique coûte à peu près 8 à 10 000 euros.

Ces bornes seront accessibles à la population sur l’ensemble du territoire. Le but, explique Maurice Gironcel, président du syndicat intercommunal d’électricité de La Réunion, est de soutenir la transition vers les voitures électriques et de réduire les émissions de carbone dans le secteur des transports.

La croissance rapide de la circulation des véhicules électriques sur l’île nécessite en réalité une planification anticipée de la part des autorités locales pour mettre en place les infrastructures de recharge nécessaires. Ainsi, le Sidélec s’engage à fournir un service public complet en matière de recharge électrique en collaboration avec ses partenaires.

Le plan directeur présenté par le Sidélec au mois de mai vise à évaluer les besoins en termes de bornes de recharge, leurs coûts d’installation et de maintenance, ainsi que les tarifs de recharge pour les utilisateurs. Le plan d’action final devra être soumis à l’État d’ici la fin de l’année pour approbation.

0 0 votes
Note de l'article
S'inscrire
Me notifier des
2 Commentaires
plus de votes
plus récents plus anciens
Commentaires en ligne
Afficher tous les commentaires
Article précédent

Assemblée des Départements de France : une avancée pour la coopération outre-mer

Article suivant

CIOM à Paris : Huguette Bello défend l’octroi de mer

Free Dom