Pass sanitaire : pas d’allocations chômage pour les salariés suspendus

2 min de lecture
9

La ministre du Travail, Elisabeth Borne, a tenu à rappeler, ce dimanche 8 août, que les salariés refusant de se faire vacciner pourraient voir leur contrat de travail suspendu. Lors d’une interview avec le Journal du Dimanche (JDD), elle a indiqué qu’il en serait de même pour les cas de rupture du contrat, le salaire des salariés pourrait être suspendu ainsi que les allocations chômage.

Alors que le pass sanitaire a été adopté jeudi 5 août et qu’il entre en vigueur dès ce lundi 9 août, le Conseil constitutionnel a validé la vaccination obligatoire pour certains salariés. Quant à la rupture anticipée des contrats d’intérim et les CDD, l’article a été censuré.

« Si un salarié décidait de ne jamais remplir son obligation vaccinale, alors on entrerait dans un processus de droit commun, avec possibilité de rupture du contrat de travail », indique Elisabeth Borne. Il y aurait donc un licenciement. Cependant, celui-ci se ferait sans aucune indemnité.

30 août, date butoir pour présenter le pass sanitaire à son employeur…

À partir du 30 août, certains travailleurs devront présenter un pass sanitaire à leur employeur. « Avec le ministre de la Santé, Olivier Véran, nous avons écrit aux préfets de Région et aux agences régionales de santé pour leur demander de se rapprocher des représentants des employeurs et des salariés, et de regarder dans chaque territoire comment les salariés qui en ont besoin peuvent accéder rapidement à la vaccination. Nous pourrons ainsi flécher des doses de vaccin en conséquence, mobiliser la médecine du travail ou organiser des accès prioritaires en cas de difficulté », explique la ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Insertion.

À ce titre, elle indique qu’elle fera « un point fin août avec les professionnels concernés pour évaluer la situation ».

Les salariés devront se soumettre à un test PCR ou antigénique s’ils ne sont pas vaccinés ou pas encore vaccinés.

9 Commentaires

  1. C’est une honte, ce gouvernement est indigne d’une démocratie.
    Suspendre le contrat de travail, le salaire, les allocations chômage. Cela montre bien que les élites ne se préoccupent pas de la situation de ses propres citoyens. Passons à l’action…

  2. Bientôt les dictatures vont nous envier!
    En réalité l’obligation vaccinale concerne tout le monde, pas seulement les soignants! Si tu veux fréquenter un lieu culturel ou un transport, il faut être vacciné! Donc tout le monde doit se faire vacciner! Maintenant que c’est OK pour les adultes, au tour des enfants : les 12 – 17 ans dans un premier temps et après les bébés!
    Et tout le monde va trouver normal d’avoir une injection puis deux, puis trois… jusqu’à 10?
    Nos cerveaux sont endormis? Pourquoi ne réagissons-nous plus?

  3. J’aimerai bien voir les membres du gouvernement bouffer leur chapeau, si tous les personnels soignants refusent totalement cette vaccination, et se laissent virer.
    On verra qui des deux camps se boufferont les doigts…
    Facile de remplacer un pompiste, une caissière, mais du personnel soignant, c’est des années d’études.
    Belle reconnaissance pour ceux qu’on applaudissait tous les soirs il n’y a pas si longtemps !

  4. ok donc band moun y boss lé virer sans rien, et cet y gratte zot ki sans rien respecter toute la journéé ?ban na y touche zot prime zot alloc comme si covid y trappe ke band moun y travail

  5. C’est lamentable d’arriver à ce stade pour inciter les personnes à se faire vacciner! Et là on ose encore dire que la vaccination n’est pas obligatoire!???
    Priver de nombreuses personnes de salaire ou d’allocation chômage tout ça parce qu’ils ne sont pas vaccinés???!! C’est une HONTE!!!!

  6. Moin mi lé vacciné mais mi compren cek la pa envi de fé vaccine à zot et du fait ke n’a de bon travailleur zot contrat sera suspendu juste pour ça franchement zot nora du mal à remplacer tout sa de moun soignant et non soignants faudra fer le tri trouvé d personne qualifié et surtou avec un pass sanitaire complet mi pense ke n’a beaucoup va mettre la clé sous la porte et oci ke l’état i pren pa le temps de réfléchir o conséquences à l’impact ke nora sur la vie de moun nora encore plus de pauvreté malheureusement

Répondre à Lmc01 Annuler la réponse

Your email address will not be published.

Article précédent

Plage de St-Pierre : ils chargent leur voiture et se font voler leur appareil photo

Article suivant

Les Camélias : « on laisse nos enfants jouer dans les poubelles ! »

Free Dom